Connaître le groupe notz

En 1898, Albert Notz a compris qu’il pouvait faire des affaires avec l’industrie horlogère florissante, car les manufactures qui utilisaient jusqu’alors des alliages de laiton pour fabriquer les composants des montres voulaient remplacer ce métal par de l’acier inoxydable. A l’époque, seuls les producteurs suédois, célèbres dans le monde entier, pouvaient les approvisionner en aciers de qualité. Au cours de sa première année déjà, Albert Notz a posé les premiers jalons d’un avenir plein de succès en s’alliant par une joint-venture avec l’entreprise biennoise d’importation, Courvoisier. Outre les horlogers, des usines de mécaniques, de machines, d’outils, d’électronique, de voitures et de vélos sont vite devenues clientes, ainsi que les chemins de fer, des entreprises de navigation et d’autres branches de l’industrie en pleine expansion.

En 1971, Notz & Co. SA déménage dans son nouveau bâtiment administratif central à Brügg, près de Bienne, où elle fait construire le bâtiment utilisé aujourd’hui encore pour la fabrication et le stockage.

Aux fastueuses années 1980 succède la grande récession des années 1990. En 1993, Notz Metall reprend l’entreprise MAG Metall AG, leader du commerce de métal non ferreux et d’acier de décolletage, et renforce ainsi sa position de leader de l’acier inoxydable sur le marché.

Le 1er janvier 2002, Jacques Allemann SA, une entreprise hautement spécialisée dans l’étirage, le profilage et le redressage ultraprécis de fils métalliques, est elle aussi, intégrée dans le groupe.

En intégrant au 1er janvier 2003 Studer SA, une entreprise qui produit des fils plats laminés de haute précision, la gamme proposée par Notz Métal SA dans le domaine des produits plats s’élargit encore plus.

Avec la reprise de VOCO Draht AG en 2005 et, en 2008, de VOGT & Cie Tréfilerie S.A., qui ont été refondées sous le nom de VOCO Sàrl, le Notz group se dote de la production de fils ultrafins destinés à la fabrication d’éponges métalliques (éponges à récurer) et de tricots métalliques à usage industriel. La production de tricots métalliques de qualité et un cuivrage efficace complètent encore la palette de services.

Au début de 2013, l’entreprise EZM-Biennaform AG ayant son siège à Bienne est elle aussi rachetée et intégrée dans le Notz group. Cela a donné le nom de société Studer-Biennaform SA.

Le 30 juin 2017 l'entreprise Lamineries MATTHEY SA a été acquise par NOTZ METAL SA (NOTZgroup). Les Lamineries MATTHEY, une entreprise familiale depuis trois générations, qui a son siège depuis 1901 à La Neuveville, poursuit ses activités comme auparavant, en tant qu'unité de NOTZ METAL SA. Les Lamineries MATTHEY exerceront désormais leurs activités comme Lamineries MATTHEY, branch of Notz Metall AG, basée rue Montagu 38, CH-2520 La Neuveville

Notz Metall SA reste, même après plus de 100 ans d’existence, une entreprise familiale aux mains de la quatrième génération et emploie environ 90 collaborateurs.